Transmettre le message sur la sécurité ferroviaire à un plus grand nombre de Canadiens

Le Canada est un pays d’immigrants. En fait, un Canadien sur cinq est né à l’extérieur du pays et plus de 200 langues (autres que l’anglais, le français et les langues autochtones) sont régulièrement parlées partout au pays.
 
Opération Gareautrain Canada s’engage à informer les Canadiens afin de les aider à rester en sécurité et d’éviter les tragédies près des voies ferrées et des trains. C’est pourquoi nous travaillons fort pour toucher plus de communautés en traduisant nos ressources dans les principales langues parlées par les Canadiens. Dans le cadre de la Semaine de la sécurité ferroviaire 2020 (21-27 septembre 2020), nous sommes contents d’annoncer que nous avons traduit nombre de nos ressources sur la sécurité ferroviaire en six langues additionnelles : arabe, ourdu, tagalog, espagnol et chinois simplifié et traditionnel.
 
« Nous voulons assurer que notre message sur la sécurité ferroviaire touche le plus grand nombre de gens possible. En traduisant nos ressources dans ces langues, nous espérons pouvoir transmettre le message de manière encore plus vaste et sauver plus de vies », explique Sarah Mayes, la directrice nationale d’Opération Gareautrain Canada.
 
Offrir les ressources sur la sécurité ferroviaire en plus de langues pour toucher plus de Canadiens
 
Avec ces toutes dernières traductions, Opération Gareautrain offre maintenant les ressources sur la sécurité ferroviaire en 15 langues différentes. Nous les offrons déjà dans sept langues autochtones : cri, mohawk, micmac, ojibwé, naskapi, atikamekw et innu. De plus, nous prévoyons offrir nos ressources dans d’autres langues afin de pouvoir toucher plus de gens.
 
Consultez les ressources récemment traduites, de même qu’une vaste gamme d’autres ressources, sur notre site Web. Partagez-les avec vos amis et votre famille—qu’ils parlent anglais, français ou l’une des autres langues parlées par des millions de Canadiens—et aidez-nous à sauver des vies.